Analyse - Raymond Vincy feat. Henri Martinet "Petit Papa Noël"

W8baewao

La dernière analyse était sérieuse, vous comprenez que cette fois ce sera moins le cas. Je traite d'une chanson d'actualité, qui a été pourtant écrite en 1944, ou 1946 pour la version actuelle. Donc quand la jeune génération repproche aux générations précédentes d'être "ringardes", on pourrait leur répliquer qu'eux aussi ont écouté et aimé une vieille chanson. Enfin bref, voici votre cadeau de noël. HO HO HO !

Présentation des artistes : Raymond Vincy et Henri Martinet

Bon en réalité il en manque : Tino Rossi, l'interprète et pianiste qui a chanté en 1946. Mais la chanson a été écrite par Raymond Vincy, un parolier qui n'a pas fait grand chose de connu. Henri Martinet a composé la musique de la chanson. Il n'a pas fait grand chose non plus. On les pardonne, écrire Petit Papa Noël nous fait déjà bien rire ! Pourquoi ? Tout simplement parce que le Père Noël n'existe pas ...

Pere noel seo

Vb9wyu

Voilà, provocation !!! Vous pouvez participer au nouveau sondage : à votre avis, combien de parents mécontents vont mettre des commentaires négatifs sur cette analyse ? Bon pour éviter de faire davantage polémique, je vais admettre comme postulat que le Père Noël existe. Et signalons qu'il est un peu soupe au lait quand même le Père Noël :

12 24 noel

 

Fiche technique de la chanson :

Date de parution : 1946 (version actuelle)
Langue : Français
Album : aucun
Durée : 3 minutes 23

 

Sponsors :

Logo vinci

(Bon, j'admet que le jeu de mot Vincy/Vinci est bien pourri. Mais c'est un beau clin d'oeil : Vinci gère les autoroutes, or à Noël les gens rentrent complètement bourrés des fêtes sur des routes verglacées.)

Catalogue noel 2011 jouet club joue club

(qu'on se le dise : les jouets viennent de Joué Club, pas d'une hypothétique usine de jouets du Père Noël. Au passage si c'était le cas, on pourrait s'interroger sur les conditions de travail des employés lutins. Il se pourrait donc que le Père Noël soit à l'origine du Fordisme et du Taylorisme.)


Etude des paroles :

C'est la belle nuit de Noël
La neige étend son manteau blanc
Et les yeux levés vers le ciel

A genoux, les petits enfants
Avant de fermer les paupières
Font une dernière prière.

--------------------------------------------------------

Je ne sais pas vous, mais ce premier couplet me fait vraiment penser à autre chose. Mais si c'est bien sûr : les enfants prient le Père ! Lequel ? Dieu le Père ou le Père Noël ?

Duel

Et puisque c'est rigolo, réalisons une comparaison entre le Père Noël et Dieu.

  Dieu Père Noël
Date de naissance Dieu est éternel 1855
Période d'intervention Chaque année, à toutes heures, en tout lieu, pour toute raison, avec ou sans manifestation visible

Chaque année dans la nuit du 24 au 25 décembre

Où vit-il ? Dans le ciel, et dans le coeur de chacun ne sait pas ... Dans une région nordique, ou au Pôle Nord. Faudrait lui poser la question
Barbe ? Oui. Ou non. Ou oui. On ne sait pas en réalité. Oui. Une longue barbe blanche, comme le Père Fouras.
Quels cadeaux distribuent-ils ? L'Amour, la joie, le Saint Esprit Des jouets pour enfants
Qui sont leurs complices ? Disciples Lutins
Cri de "guerre" Alleluia ! Ho Ho Ho !


Vraiment je le redis : ces paroles font vraiment penser à une prière à Dieu. Tout y est ! La prière avant de s'endormir, se mettre à genoux, lever les yeux au ciel. Et puisque c'est la nuit de Noël, on peut même supposer que ces enfants prient pour que Jésus arrive. Le pire, c'est que wikipedia explique que "Ce cantique laïc est plébiscité car, notamment, il réponds aux instructions gouvernementales du ministre Marcel-Edmond Naegelen. Celui-ci veut supprimer les atteintes à la laïcité à l'école de la république, provoqué par le régime de vichy et notamment supprimer les chants religieux". Donc les enfants prient bien le Père Noël, puisque le chant est laïque. Mais pourquoi avoir utilisé le chant lexical religieux ? Ce n'est pas le Père Noël qui est accueilli à Noël pour les chrétiens mais Jésus, donc c'est totalement stupide cette mise en scène. Mais on n'en est pas à une incohérence près : le ministre voulait protéger la laïcité tout en supprimant les chants religieux. Il pourrait dîner avec les cons.

Diner cons

Zut quoi ! Il va me mettre en colère ! Comment peut-on dire qu'il faut que chacun se sente libre de croire en la religion qu'il souhaite et qu'on respecte son choix si dans le même temps on censure totalement toute manifestation religieuse ? Et encore pire : on ne dit rien pour un sportif qui fait un signe de croix quand il rentre sur le terrain, mais on est scandalisé quand on aperçoit une croix (pas gammée évidemment) dans un cou. Les chants de noël chrétiens tels que Douce nuit sont largement popularisés, mais il y a polémique dès qu'une crèche décore un espace public. C'EST N'IMPORTE QUOI ! C'est pas possible d'être plus incohérent !
 


Voilà, maintenant que j'ai fait le tour des critiques, je crois que tout le monde est habillé pour l'hiver. Et comme il ne fait pas toujours très doux, il faut mettre un manteau, comme la neige. Transition pourrie je le reconnais. Sauf que ce n'est pas la neige qui étend son manteau blanc, en réalité la neige C'EST le manteau blanc. Donc d'un point de vue littéraire, laïc et artistique, ce premier couplet est pourri. Bon il faut faire le bilan, mais je viens de faire une belle série : comparaison entre quelqu'un qui existe (Dieu) et quelqu'un qui n'existe pas (Père Noël) + provocation (le Père Noël n'existe pas) + proposition qui ne respecte pas la fausse-laïcité (Dieu existe) + critique de la laïcité telle qu'elle existe + parler de Nabilla sans parler de shampoing + traiter de cons des personnalités franchement débiles + transition pourrie = COMBO MAX

Combos

Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel
Avec des jouets par milliers
N'oublie pas mon petit soulier.
Mais avant de partir
Il faudra bien te couvrir
Dehors tu vas avoir si froid
C'est un peu à cause de moi.

-----------------------------------------------
Pourquoi petit ? La caricature en présentation s'en moquait, mais à raison. Un papa incarne l'image de la protection, de la domination contre le mal, donc d'une certaine grandeur. Donc c'est déjà une mauvaise introduction du personnage. Ensuite : "quand tu descendras du ciel". Non. Non. Depuis quand le Père Noël habite dans le ciel ? Les théories l'envoient dans tous les pays, il pourrait habiter dans n'importe quel endroit à en croire les rumeurs, mais pas dans le ciel ...

Auch


Bon peut-être pas là quand même. Cela dit je vais quand même faire une comparaison entre Adolf Hitler et le Père Noël :

  Adolf Hitler Père Noël
Pour eux, que représente le blanc ? C'est la couleur d'une race supérieure, les aryens Couleur de la barbe, et de la neige. Couleur de la paix.

 STOP !

Donc le Père Noël descend avec les jouets, "par milliers" même, et l'enfant s'inquiète que parmi ces jouets il n'y ait pas le sien. Qu'il se rassure : la probabilité est faible, parce que si le Père Noël a pensé à des milliers de jouets, il y a toutes les raisons que le soulier de l'enfant soit dans le lot. Il devrait se demander comme le Père Noël fait pour transporter tous ces jouets dans son traineau et surtout comme il fait pour ne pas se tromper d'adresse. Il doit être sacrément plus compétent que la Poste !

  Père Noël La Poste
En quoi consiste leur travail ? A construire, assembler et distribuer des jouets en passant par des cheminées Travail ? C'est quoi ça ??


Et ensuite les consignes données par les enfants au Père Noël : "dehors il fait froid, il faudra bien te couvrir". Mais vous le prenez pour un incompétent le Père Noël ? Et normalement ce ne sont pas les adultes qui demandent aux enfants de bien se couvrir ? La situation est inversée !

51mu0we8b6l sx258 bo1 204 203 200 ql70

Donc si le Père Noël a froid, c'est de la faute de l'enfant qui raconte l'histoire ? Non seulement il fait du mal au Père Noël mais en plus il l'admet ! Comme disait Freud :

Freud


Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises.

--------------------------------------------------
Donc le marchand de sable travaille le 24 décembre au soir ? Déjà pourquoi vendre du sable, il suffit d'aller à la plage non ? Et quels sont ses prix ? 10 euros le kilo de sable ? Bon d'accord j'exagère, le marchand de sable est là pour mettre un univers mythique et imaginaire dans la chanson. En revanche "faire dodo" c'est moche.

Dodo 02

Il n'y avait vraiment aucun autre moyen de dire que les enfants allaient dormir ? Enfin bon, je chipote mais c'est vrai que le langage de la chanson n'est pas soutenu, c'est un échec littéraire. Je ne veux en aucun cas critiquer, mais dans le refrain il est dit que le Père Noël transporte des jouets par milliers, et il les porte dans sa hotte ? Elle doit être grande alors ... Et je ne commente pas la suite parce que je vais m'énerver : encore une référence religieuse ce qui n'a aucun sens. "ta distribution de surprises". Déjà si ce sont les enfants qui ont commandé ce ne sont plus des surprises, et puis distribution de surprises, c'est une tournure tarabiscoté, ça fait davantage penser à la poste. Encore ! Bon bah tant pis :

Poste fez


Il me tarde que le jour se lève
Pour voir si tu m'as apporté
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t'ai commandés.
Et quand tu seras sur ton beau nuage
Viens d'abord sur notre maison
Je n'ai pas été tous les jours très sage
Mais j'en demande pardon.

---------------------------------------------------------------
Bon je ne vais pas m'éterniser sûr ce dernier couplet. Une remarque positive tout de même : ce couplet introduit des éléments qui permettent d'observer le contexte magique de noël. L'impatience de l'enfant qui dès le matin se précipite vers les cadeaux, le fait de devoir être sage pour avoir des cadeaux. Simplement je fais 2 remarques : le Père Noël ne se déplace pas en nuage, mais en traineau ! Et puis "j'en demande pardon". C'est moche sérieusement. Et comme je ne souhaite pas achever cette analyse par cette phrase, voici un petit montage avec des personnages fictifs :

Fiction


Des personnages fictifs j'ai dit ! Pas Staline ! Même s'il rêve en rouge. Ho ho ho !


Commentaires youtube :

Commentaires youtube

D'accord, cette chanson fait rêver dans les maisons de retraite.


Note de la chanson :

Cette chanson adopte un vocabulaire plutôt maladroit, avec des tournures de phrases peu appropriées. Toutefois ce chant véhicule bien l'atmosphère de Noël que voulait partager Raymond Vincy. Donc au niveau artistique c'est réussi, et c'est peut-être l'essentiel dans cette chanson. Mais on peut regretter les références religieuses qui n'ont absolument pas leur place dans cette chanson.

Note technique : 3/10
Note artistique : 8/10

NOTE FINALE : 11/20

Joyeux Noël ! On se retrouve dans quelques semaines, après les fêtes. Amusez-vous bien, et soyez sages. Mais n'oubliez pas que finalement, le Père Noël n'existe pas. Ho ho ho !

 

 

noël analyse chanson

×