Analyse - Alain Souchon et Laurent Voulzy "Derrière les mots"

Alain souchon laurent voulzy

J'ai la pression, je ne parle pas de la bière, car j'étudie la poésie et le romantisme de ce duo magique, ces deux formidables chanteurs, qui par leur voix magique font rêver nos oreilles et nous transportent dans un univers de douceur et d'humanité. Non je plaisante.

Présentation des artistes : Alain Souchon et Laurent Voulzy

Ce sont quasiment des jumeaux ! Ils sont nés à 2 ans d'intervalle et ont commencé leur carrière musicale à 2 ans d'intervalle. Ils ont longtemps chanté en solo, mais ont toujours travaillé en collaboration. Les tubes principaux sont "J'ai 10 ans" ou encore "Allo maman bobo".

Fiche technique de la chanson :

Date de parution : 2014
Langue : Français, Anglais
Album : Alain Souchon & Laurent Voulzy
Durée : 4 minutes 16

 

Sponsors :

Oui ou non


Etude des paroles :


Derrière nos voix
Est-ce que l'on voit nos coeurs
Et les tourments, à l'intérieur
Ou seulement la la, là

-------------------------------------------------

Quelle poésie ! Une voix est immatérielle, mais elle se manifeste. Les coeurs ici sont symboliques, ils renvoient à la sensibilité et aux émotions des protagonistes. La question est donc de ne pas juger l'individu sur ce qu'il dit, mais réussir également à regarder sa sensibilité. En gros, Alain Souchon et Laurent Voulzy viennent de définir le rôle du psychologue ...

Freud

Ils ne finissent pas leur phrase, c'est une aposiopèse, qui permet à la fois au spectateur de finir la phrase, et révélant l'émotion des chanteurs. Il faut le dire, c'est de la variété donc c'est moche à entendre, en revanche jusque là c'est bien écrit.

Entendez-vous dans les mélodies
Derrière les mots, derrière nos voix
Les sentiments, les pleurs, les envies
Qu'on ne peut pas dire, non non non
Entendez-vous l'amour caché là
Derrière les mots, derrière les voix
Et puis après quand l'amour s'en va

----------------------------------------------------------

Une mélodie est composée de détails, et il faut être musicien pour pouvoir interpréter correctement une mélodie, qui est la partie cachée d'une chanson. Un être humain est semblable, il a des sentiments, des pleurs, des envies. Très belle analogie. "On ne peut pas dire, non non non" = toute vérité est relative, et inhérente au point de vue.

Si on regarde les paroles d'une autre manière, c'est aussi un pladoyer pour l'amour de l'être et non du paraître. En tout cas jusqu'à maintenant c'est très joli.

Love you're on my mind
You make me see
You make me blind
It is, so, so...

------------------------------------------

Pourquoi le choix de l'Anglais ? A part ça je n'ai rien à rajouter, encore une aposiopèse, "tellement, tellement ..." qui exprime la grandeur de la complexité de l'esprit. Tellement grande que l'on ne peut la mesurer.

La révolte et la colère, parfois
Derrière les mots, derrière les voix
Sur une guitare tout seul et tout bas
Refaire le monde

---------------------------------------------------------

Le problème avec cette chanson c'est simplement la faible quantité de parole. Et oui, l'analyse des paroles touche à sa fin ... Parlons juste que la guitare est considérée comme un instrument poétique et romantique. Snif !

Commentaires youtube :

Com 1

Alors dans cette situation là, soit vous avez des bonnes références culturelles, soit vous ne comprenez rien au délire. Pour la 2ème catégorie :

Com 2

Snif ...

Com 3

???

Com 4

Ou de Maître Gims !

 

Note de la chanson :

J'ai tout dis, les figures de style sont appropriées, l'univers poétique de la chanson est crée de manière très habile, plus que cette phrase, le seul bémol étant que la chanson est courte niveau quantité de paroles.

Note technique : 8/10
Note artistique : 9/10


NOTE FINALE : 17/20
NOTE DE MON ANALYSE : -3/20

Et oui, analyse très courte, pas délirante, c'était à la fois une petite plaisanterie et une pause dans la plaisanterie, la prochaine fois mon style reviendra, et là on pourra avoir une analyse ... je ne finis pas la phrase, à toi de la compléter ... on ne peut pas parler de crise ... je suis un en ...

alain souchon et laurent voulzy laurent voulzy alain souchon simon and garfunkel analyse chanson